Anuscopie

Définition

C’est un examen du canal anal et de la jonction ano-rectale. Elle se pratique à l’aide d’un tube rigide de 10 cm de long et de 2 cm de diamètre muni d’un mandrin, qui est lubrifié puis progressivement introduit au niveau de l’anus. Une source lumineuse est alors connectée à l’anuscope. Celui-ci est ensuite progressivement retiré. C’est un examen indolore qui dure en moyenne 5 minutes.

Préparation à l’anuscopie

Aucune préparation n’est requise pour la réalisation de l’anuscopie.

Déroulement de l’examen

Vous êtes installé sur la table d’examen, couché sur le côté gauche. L’anuscope est progressivement introduit jusqu’à la jonction ano-rectale, c.à.d. à +/-5 cm de la marge anale. La muqueuse du canal anal est examinée au retrait. Si des hémorroïdes internes sont visualisées, elles peuvent être traitées d’emblée, soit par infrarouges (chaleur appliquée localement), soit par ligature élastique (aspiration de l’hémorroïde puis mise en place d’un élastique au collet de celle-ci). Ces deux techniques visent à provoquer une sclérose hémorroïdaire pour en prévenir l’extériorisation ultérieure.

Après l’examen

Le résultat vous est donné le jour même et un traitement peut être prescrit d’emblée. Une sensation de gêne voire de douleur peut fréquemment survenir au décours d’un traitement hémorroïdaire. Des pertes de sang dans les selles s’observent fréquemment quelques jours après la ligature et sont liées à l’élimination de l’hémorroïde thrombosée ou « chute d’escarre ».Si dans les jours qui suivent l’anuscopie, des douleurs ou un saignement persistent, ou si vous présentez de la fièvre ou des frissons, veuillez me contacter le plus rapidement possible. Si je suis indisponible ou absente, veuillez contacter votre médecin traitant ou vous présenter au service des urgences de votre choix.

anuscopie
Top