Ballon intra-gastrique

Définition

Le ballon intra-gastrique est une alternative thérapeutique non médicamenteuse qui peut vous être proposée en cas d’index de masse corporelle trop élevé ou « obésité » (poids/taille ² ou IMC > 30) lors d’une résistance à une prise en charge diététique adaptée.

Le ballon est placé dans l’estomac de manière non chirurgicale et temporaire (6 mois). Il entraîne une distension gastrique permanente avec sensation de satiété qui modifie le comportement alimentaire, entraînant une diminution de la masse grasse, une perte de poids significative (10% du poids du corps) ainsi que la résolution de certaines maladies associées (diabète, hypercholestérolémie, syndrome d’apnées du sommeil, stéato-hépatite,…)

Les contre-indications comprennent des antécédents de chirurgie gastrique, une pathologie digestive, une maladie grave, des troubles cognitifs ou du comportement alimentaire, la prise de certain médicaments ou des troubles de la coagulation, une grossesse ou un désir de grossesse.

Les échecs pendant la pose (jusque 30%) sont liés à un retrait précoce pour intolérance, la disparition précoce de la sensation de satiété ou l’adaptation de la prise alimentaire.

Les complications liées à la pose du ballon existent :

  • La mortalité (0,06 à 0,1%) est liée le plus souvent à la perforation gastrique
  • Les complications graves (0,1 à 0,8%) sont la perforation gastrique et l’occlusion intestinale
  • Les complications modérées sont l’ulcère gastrique, l’œsophagite, l’intolérance avec vomissements incoercibles entraînant une déshydratation et des troubles ioniques, la perte de poids majeure, le dégonflement spontané du ballon.

Les restrictions d’activités pendant la pose sont la plongée sous-marine, les voyages en avion non pressurisé (avions de tourisme) et la pratique de sport de combat ou extrême.

Un suivi médical et para-médical multidisciplinaire strict (gastroentérologue, endocrinologue, nutritionniste, psychologue) est indispensable afin d’acquérir de nouvelles bonnes habitudes de vie (alimentation équilibrée, exercice physique) et stabiliser ainsi la perte de poids. La reprise de poids après le retrait est en effet fréquemment observée : le ballon n’est pas une pilule magique mais un outil destiné à changer voter mode de vie.

Préparation à la mise en place et au retrait du ballon

Une gastroscopie est réalisée quelques semaines avant la pose afin d’exclure une éventuelle contre-indication.

1. L’arrêt de vos médicaments

Vous ne prenez pas les anti-diabétiques oraux ou l’insuline le jour de la pose.

2. La veille de la pose et du retrait du ballon

Prenez un repas du soir léger (avant minuit).

3. Le jour de la pose et du retrait du ballon (6 mois plus tard)

Restez à jeûn strict et évitez de fumer.

Munissez-vous de :

  • ✓ La prescription de l’examen rédigée par votre médecin
  • ✓ Votre carte d’identité et trois vignettes mutuelles
  • ✓ Les résultats de vos examens précédents
  • ✓ La liste de vos médicaments et de vos éventuelles allergies
  • ✓ Votre disque de stationnement !

Déroulement de l’examen

L’anesthésiste place une perfusion dans votre bras. Vous êtes endormi complètement (anesthésie générale). Le ballon dégonflé est placé à l’aide de l’endoscope dans votre estomac, puis est rempli par une quantité de liquide adaptée à votre corpulence et enfin détaché de l’endoscope.
La procédure dure en moyenne 30 minutes.

Après l’examen

Au réveil, vous êtes installé dans la salle de repos pendant quelques heures. Il est normal que vous présentiez des symptômes digestifs comme des nausées, des vomissements, du brûlant, du reflux, ainsi que des douleurs abdominales. Vous recevrez alors des médicaments par la perfusion si nécessaire.

Les jours qui suivent la pose du ballon, ces symptômes vont progressivement s’atténuer jusqu’à disparaître au bout d’une semaine en moyenne. Un traitement comportant des anti-acides, des anti-douleurs et des anti-vomitifs vous est prescrit pour le retour à domicile.

Un suivi régulier en consultation de gastro-entérologie ainsi que par diététicien(ne) et psychologue est organisé tout au long de la pose.

Le retrait du ballon se passe dans les mêmes conditions.

ballon-intra-gastrique
Top