La gastro-entérologie

Définition

La gastro-entérologie se consacre à l'étude et au traitement des maladies de l'appareil digestif. Celui-ci se compose :

  • du tube digestif : œsophage, estomac, petit intestin (intestin grêle), gros intestin (colon), rectum et anus.
  • des glandes digestives : foie, voies biliaires et pancréas.

L'appareil digestif réalise la digestion, processus au cours duquel les aliments sont dégradés en substances simples (nutriments). Grâce à un phénomène d'absorption, ils passent dans la circulation sanguine de façon à être employés (métabolisés) par l'organisme.

Les différentes spécialités de la gastro-entérologie sont l’hépatologie, qui étudie le foie et ses maladies, la pancréatologie qui étudie les maladies du pancréas et la proctologie qui explore le rectum et l’anus. Enfin, l’oncologie digestive prend en charge les cancers du tube digestif et de ses glandes.

Quels peuvent être les symptômes liés à une atteinte du tube digestif ?

Tube digestif supérieur

Nausées, vomissements, éructations, douleur dans la poitrine ou au ventre, mauvaise haleine, toux chronique inexpliquée ou infections respiratoires récidivantes, douleur à la déglutition, passage difficile des aliments, difficultés de digestion, ballonnements, selles noires diarrhéiques,…

Tube digestif inférieur

Crampes ou ballonnements du ventre, constipation, diarrhée, flatulences, borborygmes, amaigrissement, anémie, fièvre, glaires et/ou sang dans les selles, selles grasses,…

Quelles sont les principales maladies du tube digestif ?

Tube digestif supérieur :

Reflux gastro-oesophagien, hernie hiatale, oesophagite, œsophage de Barrett, diverticule de Zenker, gastrite, duodénite, ulcère gastro-duodénal, polype gastrique, cancer oesophagien et gastrique…

Tube digestif inférieur :

Entérite ou colite infectieuse, inflammatoire (recto-colite ulcéro-hémorragique, maladie de Crohn), ischémique, syndrome de l’intestin irritable, polypes coliques, cancer colorectal…

Quels sont les examens qui explorent le tube digestif ?

  • Examens biologiques : prise de sang, analyse des selles (échantillon ou récolte de 24 heures).
  • Examens endoscopiques (avec ou sans prélèvements appelés biopsies) : gastroscopie entéroscopie, vidéocapsule grêle, coloscopie gauche ou totale, recto-sigmoïdoscopie, anuscopie.
  • Imagerie radiologique : Rx transit OED et grêle, lavement baryté colique, Rx défécographie, échographie abdominale, CT Scan abdominal, colonographie virtuelle par CT Scan, résonance magnétique nucléaire (RMN).
  • Imagerie endoscopique (avec ou sans biopsies et/ou ponctions) : échoendoscopie digestive supérieure ou rectale.
  • Tests isotopiques : breath test à l’urée, au D-Xylose, au glycocholate, à la trioléine, scintigraphie de vidange gastrique.
  • Tests fonctionnels : pH-impédencemétrie, manométrie oesophagienne et ano-rectale.
gastro-enterologie