Le test d'intolérance aux sucres

Définition

Le colon contient une grande quantité de bactéries qui utilisent les fibres alimentaires comme substrat pour leur développement. La fermentation colique est l’étape de digestion des fibres. C’est un phénomène physiologique normal et important. Elle produit des acides gras, de l’eau et des gaz. Les principaux gaz produits sont l’hydrogène (H2), le méthane (CH3) et d’autres gaz aromatiques en petite quantité.

Certains sucres (ou « hydrates de carbones ») sont parfois et pour des raisons diverses, peu décomposés ou mal absorbés par l'intestin grêle. Arrivés au colon, Ils sont utilisés comme source d'énergie (« prébiotiques ») par les bactéries coliques qui les dégradent et fermentent, entrainant des symptômes d’intolérance tels que ballonnements, distension abdominale, crampes, reflux, éructations constipation, mais également diarrhées par attraction de l’eau dans la lumière intestinale ( « effet osmotique »).

Ces hydrates de carbones à chaîne courte malabsorbés (fructose, lactose, fructanes, galactanes, sucres alcools) sont actuellement mieux connus sous l’acronyme de FODMAPs : Fermentable Oligo-Di-Mono-saccharides And Polyols", dont la traduction française est : Oligo-di-monosaccharides fermentescibles et polyols.

Les FODMAPs regroupent un ensemble de sucres présents dans l'alimentation de tous les jours :

  • Les oligosaccharides sont les fructanes (fructo-oligosaccharides) et les galactanes (galacto-oligosaccharides)
  • Les disaccharides, essentiellement le lactose
  • Les monosaccharides, surtout représentés par le fructose
  • Les polyols ou sucres alcools : sorbitol, mannitol, maltitol, xylitol, isomalt

Ce phénomène de malabsorption peut être mesuré par la réalisation d’un test respiratoire.

Ce test respiratoire vous est prescrit pour des symptômes évocateurs d'une intolérance alimentaire. Il est qualifié de non invasif, càd qu’il n’entraine aucun inconfort

Il consiste à ingérer un sucre spécifique (lactose, fructose, sorbitol, mannitol) et en évaluer le métabolisme dans votre organisme par l’analyse de l’hydrogène contenu dans l’haleine ou air expiré de plusieurs échantillons consécutifs à l’ingestion.

Le test respiratoire nécessite une préparation afin d’en optimaliser les résultats.

Préparation au test d'intolérance aux sucres

1. 7 jours avant l'examen

Ne pas avoir pris d'antibiotiques ni avoir subi de coloscopie.

2. La veille de l'examen

Adoptez un régime pauvre en FODMAPs :

  • Fruits

    Banane, fraise, raisin, ananas, kiwi, framboise, melon, mandarine, orange, pamplemousse, citron, mure, myrtille, canneberge, airelle, fruit de la passion, caramboles papaye, rhubarbe, anis étoilé.

  • Légumes

    Carottes, céleri, haricots verts, laitue, olive, panais, potiron, poivron rouge, blettes, épinards, courges, tomate, navet, igname, pousses de bambou (cœurs de palmier), pousses de haricots, bok choy, rutabaga.

  • Fines herbes

    Basilic, chili, coriandre, gingembre, citronnelle, marjolaine, menthe, origan, persil, romarin, thym.

  • Céréales

    Riz, maïs, épeautre, avoine, quinoa, sarrasin, amarante, millet, sorgho, tapioca.

  • Laitages

    Lait sans lactose (DILEA ®), Boissons de soja (ALPRO SOJA ®), de riz ou d’amande.

  • Fromages

    À pâte dure (gouda, gruyère, etc.), A pâte mi-molle (camembert, brie, etc.)

  • Crêmes fraîches

    DILEA ®, ALPRO SOJA ®.

  • Yogourts

    sans lactose (DILEA ®)

  • Substituts de crème glacée:

    GELATO®, sorbet

  • Matières grasses

    Huile végétale, beurre, margarine.

  • Édulcorants

    édulcorants artificiels ne se terminant pas par « ol ».

  • Crêmes fraîches

    Confitures des fruits permis, glucose, sucre (saccharose)*, sucrerie*, sodas*, sirop de sucre roux*, sirop d’érable*, mélasse*.

  • Autres

    Tofu.

  • (*) en petite quantité

Vous pouvez manger des protéines.

3. Le jour de l'examen

Restez à jeun de 6h pour les solides et de 2h pour l’eau, vous pouvez vous brosser les dents.

Ne fumez pas ni ne consommez de chewing gum, ne faites pas d’exercices physiques intenses

Munissez-vous de :

  • ✓ La prescription de l’examen rédigée par votre médecin
  • ✓ Votre carte d’identité et trois vignettes mutuelles
  • ✓ Les résultats de vos examens précédents
  • ✓ La liste de vos médicaments et de vos éventuelles allergies
  • ✓ Votre disque de stationnement !

Déroulement de l’examen

Après l’ingestion du sucre à tester, des échantillons respiratoires sont prélevés toutes les 30 minutes pendant 2h30. Vous soufflez jusu’au bout de l’expiration dans des seringues prévues à cet effet. Pendant le test, vous notez également les symptômes présentés toutes les 30 minutes. L’air expiré des échantillons est ensuite injecté dans un appareil qui en mesure la teneur en hydrogène et les résultats vous sont communiqués le jour-même ou le lendemain.

Après l’examen

Vous pouvez boire et manger de tout