Test - Syndrome de l’intestin irritable

Dr. Stefaan Mulier

Syndrome de l’intestin irritable : en seriez-vous atteint ?

Partie A

  • Vous avez des douleurs, gêne ou inconfort dans le ventre depuis au moins 6 mois
  • Vous avez eu des douleurs, gêne ou inconfort dans le ventre pendant au moins 3 jours par mois
  • Vous avez noté une amélioration des douleurs, gêne ou inconfort dans le ventre après passage aux toilettes
  • Vous avez présenté une modification de la fréquence des selles (plus ou moins fréquentes), lorsque les plaintes sont présentes
  • Vous avez présenté une modification de la consistance des selles (link BSFS) lorsque les plaintes sont présentes

Partie B

  • Vous avez un parent du 1er degré (patents, fratrie, enfants) qui a présenté un cancer ou des polypes du colon ou du rectum
  • Vous avez eu personnellement un cancer ou des polypes du colon ou du rectum
  • Vous avez eu personnellement ou êtes encore actuellement suivi pour une maladie inflammatoire chronique de l’intestin (recto-colite ulcéro-hémorragique ou maladie de Crohn)
  • Vous avez constaté la présence de sang dans les selles ou sur le papier
  • Vous avez plus de 50 ans et avez constaté des modifications inhabituelles et persistantes de votre transit (diarrhée, constipation, ballonnements)
  • Vous souffrez de douleurs abdominales récentes, prolongées et inexpliquées
  • Vous présentez un amaigrissement inexpliqué
  • Votre Médecin Généraliste a découvert dans la prise de sang une anémie par carence en fer (diminution du nombre de globules rouges)

Si vous répondez oui à la plupart des questions de la partie A et non à toutes les questions de la partie B, vous souffrez probablement du syndrome de l’intestin irritable

Parlez-en à votre Médecin Généraliste ou à votre Gastroentérologue

Si vous répondez oui à une seule question, vous devez probablement réaliser une coloscopie

ou parlez-en à votre Médecin Généraliste.

Le syndrome de l’intestin irritable est un trouble fonctionnel dont la prise en charge adéquate peut grandement améliorer la qualité de vie de celui ou celle qui en souffre

Recommandations rédigées par le Pr B. Fischler (CHU Saint-Pierre Bruxelles), le Pr H. Piessevaux (UCL) et le Pr J. Tack (KUL)